BOUTIQUE

Brins de hysope pour liqueur

5,00 

Sommités de hysope officinale pour fabriquer sa propre liqueur ou vinaigre aromatisé

Elle est belle l’hysope officinale, aux inflorescences d’un beau bleu profond, sur lesquelles les insectes aiment butiner.

Cueillies en début de floraison, les inflorescences sont séchées et manipulées avec grand soin car fragiles.

Grande plante médicinale (bronches), et à liqueur, devant l’éternel: Chartreuse, Bénédictine,… beaucoup de liqueurs monastiques en contiennent.

Dans un monastère j’ai goûté aussi un vinaigre aromatisé à l’hysope. Un goût inoubliable.Depuis, j’en fabrique un ou deux litres chaque année, pour mes salades et crudités.

Recette

La recette de la liqueur de hysope

Mettre le contenu du sachet dans 1litre d’eau de vie assez neutre, laisser macérer 2 bonnes semaines. Retirer alors l’hysope, et ajouter une trentaine de morceaux de sucre. Laisser vieillir quelques semaines avant dégustation.

Pour fabriquer du vinaigre à l’hysope remplacez l’eau de vie par 3 litres de bon vinaigre de vin rouge, laissez macérer 1 mois, filtrez et mettez en bouteille. C’est excellent!

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

 

 

Information complémentaire
Poids

8 g

Composition

sommités fleuries de hysope

Tisanes, sirops, aromates, liqueurs des Alpes, brins de génépi...